Sentiers de randonnée de
      La Gomera

Mapa de senderos de las Islas Canarias en españolTrails map for hiking in the Canary Islands in englishKarte der Wanderwege von Kanaren Inseln in DeutschCarte des sentiers des Îles Canaries en français
 Au sujet du site 
Youtube channel-canal
pigeon

Le village de San Sebastián de La Gomera

Vallehermoso - Agulo - Hermigua - San Sebastián - Playa Santiago/Alajeró - Valle Gran Rey 

La commune de San Sebastián de La Gomera correspond au canton aborigène de Hipalán, avec le barranco de Santiago.
Hernán Peraza le vieux prit possession du lieu où se trouvait la capitale insulaire, à l'embouchure de la vallée de la Villa, vers 1440, lui donnant le nom de Saint Sébastien, probablement pour la dévotion dont bénéficiait ce saint parmi les castillans.

Les premières constructions a être édifiées furent la chapelle de Saint Sébastien, qui se trouve aujourd'hui loin du centre, la maison des Peraza, qui héberge maintenant le Puit de la Aguada, l' église de l' Assomption, qui était seulement une petite chapelle, et la Torre del Conde située au centre de la baie. Cette dernière est la seule des trois à avoir gardé aujourd'hui son aspect original.

La capitale insulaire s'étendait à partir de 2 pôles, la Casa de los Peraza y a la Iglesia de la Asunción, qui seront réunis par la future Calle Real, début du camino real, l'artère principale de l'île.

Le premier document cartographique de San Sebastián date d' un siècle et demi après sa fondation, et présente déjà la ville sous un aspect assez similaire à celui qu'elle garda pendant les 3 siècles suivants. L' activité portuaire et ses dérivés (tavernes, auberges, et boutiques d'artisans) jouèrent un rôle essentiel dans ce développement rapide.

Le passage de Christophe Colomb par La Gomera fut un évènement bien accueilli par les seigneurs de l'île, qui lui apportèrent l'aide dont il avait besoin pour son ravitaillement en bois, en eau et en vivres. C'est d'ici qu'il partit à la découverte de l'inconnu, le 6 septembre 1492. Après son premier voyage, il passa de nouveau 2 fois par l'île, mais lors de sa dernière traversée il ne mouilla pas dans la baie de San Sebastián.

Autour de 1588-1590, la population de la ville était de 625 habitants pour 125 maisons. Au XVIIIème siècle commença un développement lent mais régulier, et lors du recensement de 1802, la ville comptait 1800 habitants. Au XIXème, les limites de l'agglomération dépassait la chapelle de San Sebastián, allant jusqu'aux plaines du Tanquito.

L' économie actuelle de la commune dérive pour une bonne part de son rôle de capitale et port de l' île, avec l' administration publique et les services, les transports en pariculier, le commerce et le tourisme de visite, bien que le secteur de la construction ait également une certaine importance, ainsi que, dans une moindre mesure, l'agriculture dans les "oasis" de la vallée.

Sentiers:

Principaux lieux d'intérêt de la commune :
- la Torre del Conde,
- le musée Casa de Colón,
- le Puit de La Aguada,
- l' église de La Asunción,
- le Parc Naturel de Majona,
- les monuments naturels de Los Roques,
- le Barranco del Cabrito,
- la Réserve Spéciale de Puntallana...


 

Accueil | Enlaces | Contact Email